Qu’est-ce qu’une SCPI et comment investir ?

De tous les investissements qui peuvent être faits, l’investissement dans l’immobilier est sûrement l’un des plus rentables et l’un des moins risqués. Ce qui explique pourquoi de plus en plus d’entreprises et de particuliers décident d’y investir. D’autant plus qu’aujourd’hui, il existe des structures qui facilitent l’investissement immobilier. Parmi ces structures figurent les désormais incontournables SCPI. Deux questions se posent alors : qu’entend-on exactement par une SCPI et comment y investir ?

investir-en-scpi

Une SCPI : c’est quoi ?

La Société Civile de Placement Immobilier ou SCPI, est une structure qui met à disposition des particuliers un cadre leur permettant d’investir plus facilement dans l’immobilier et avec encore moins de risques. L’une des missions de cette structure est d’encourager l’investissement locatif qui est le type d’investissement concerné ici. Très simplement, une SCPI peut être comparée à une SARL.

En effet, comme une SARL, une SCPI tire son capital des fonds collectés auprès de ses membres, les épargnants. A partir de ces fonds mis en commun, la SCPI achète plusieurs immeubles et les met en location. La SCPI verse par la suite aux épargnants une partie des loyers, sous forme de dividende. Toujours suivant le même principe qu’une SARL, les investisseurs ne font qu’acquérir une part dans la SCPI. Autrement dit, en investissant dans une SCPI, les épargnants ne deviennent pas propriétaires des biens immobiliers. Et comme ils ne sont pas propriétaires, leur responsabilité face aux risques liés à l’investissement (non-paiement de loyers, effondrement du marché, etc.) est limitée uniquement à leur revenu et au patrimoine en commun.

Comment investir dans une SCPI ?

Les SCPI ont pour vocation de faciliter les démarches d’investissement dans l’immobilier. Et cela commence dès l’adhésion à la structure.

Il n’y a rien de plus facile que d’investir dans une SCPI. Pour cela, il suffit d’un d’avoir un ordinateur connecté à internet. La quasi-totalité des SCPI propose une souscription en ligne, qui se résume en un remplissage de formulaire. La démarche ne prend pas plus de 5 minutes.

Comment la lumière naturelle joue sur notre humeur et notre santé ?

Au quotidien, la nourriture, le sommeil, l’activité physique, le style de vie affectent de façon considérable notre santé et notre humeur, deux éléments intimement liés. Nous connaissons tous l’importance de ces quelques facteurs, mais ils ne sont pas les seuls à jouer sur notre bien-être. En effet, il existe un facteur tout aussi important, mais qui malheureusement est bien moins connu : la lumière. Saviez-vous que la lumière naturelle a aussi des conséquences sur notre humeur et notre santé ?

La lumière naturelle influe sur le moral et la santé

Pourquoi se prélasser au soleil ou se promener par beau temps nous donne autant la pêche et nous requinque ? Tout simplement parce que les rayons du soleil stoppent la libération de la mélatonine, une hormone responsable du sommeil et qui en quelque sorte, joue le rôle d’horloge interne. Lorsque les rayons du soleil abondent, l’œil perçoit cette lumière et transmet au cerveau l’information comme quoi il fait jour et que le corps a besoin d’énergie pour affronter la journée. Dès lors, le cerveau stoppe la sécrétion de la mélatonine, d’où la sensation d’excitation, le sentiment d’être débordant d’énergie et donc, d’être euphorique.

La lumière naturelle déclenche la synchronisation automatique de notre horloge biologique, ce qui indirectement, va avoir sur nous des effets antidépresseurs. Remarquez que durant l’hiver ou après un long voyage en avion, certaines personnes se sentent très fatiguées, ont toujours envie de dormir, sont facilement irritables et traversent des coups de blues. Cette sensation est due au déphasage qu’entraine le manque de lumière naturelle.

Et s’il n’y pas suffisamment de la lumière naturelle ?

En hiver, le soleil se fait discret et ses rayons sont beaucoup moins intenses. Ce phénomène entraine chez beaucoup de personnes ce que les scientifiques appellent « trouble de l’humeur saisonnier », qui se manifeste par une perte de motivation, d’énergie et par un besoin de consommer du sucre. Comment faire alors pour retrouver la pêche, sans ou avec très peu de lumière naturelle ?

manque-exposition-lumière

Il existe deux solutions efficaces : l’exposition à lumière diffusée par les lampes halogènes et la cure de luminothérapie. Dans les deux cas, il s’agira de s’exposer à une lumière artificielle possédant les mêmes caractéristiques (intensité et couleur) que la lumière naturelle.