Comment la lumière naturelle joue sur notre humeur et notre santé ?

Au quotidien, la nourriture, le sommeil, l’activité physique, le style de vie affectent de façon considérable notre santé et notre humeur, deux éléments intimement liés. Nous connaissons tous l’importance de ces quelques facteurs, mais ils ne sont pas les seuls à jouer sur notre bien-être. En effet, il existe un facteur tout aussi important, mais qui malheureusement est bien moins connu : la lumière. Saviez-vous que la lumière naturelle a aussi des conséquences sur notre humeur et notre santé ?

La lumière naturelle influe sur le moral et la santé

Pourquoi se prélasser au soleil ou se promener par beau temps nous donne autant la pêche et nous requinque ? Tout simplement parce que les rayons du soleil stoppent la libération de la mélatonine, une hormone responsable du sommeil et qui en quelque sorte, joue le rôle d’horloge interne. Lorsque les rayons du soleil abondent, l’œil perçoit cette lumière et transmet au cerveau l’information comme quoi il fait jour et que le corps a besoin d’énergie pour affronter la journée. Dès lors, le cerveau stoppe la sécrétion de la mélatonine, d’où la sensation d’excitation, le sentiment d’être débordant d’énergie et donc, d’être euphorique.

La lumière naturelle déclenche la synchronisation automatique de notre horloge biologique, ce qui indirectement, va avoir sur nous des effets antidépresseurs. Remarquez que durant l’hiver ou après un long voyage en avion, certaines personnes se sentent très fatiguées, ont toujours envie de dormir, sont facilement irritables et traversent des coups de blues. Cette sensation est due au déphasage qu’entraine le manque de lumière naturelle.

Et s’il n’y pas suffisamment de la lumière naturelle ?

En hiver, le soleil se fait discret et ses rayons sont beaucoup moins intenses. Ce phénomène entraine chez beaucoup de personnes ce que les scientifiques appellent « trouble de l’humeur saisonnier », qui se manifeste par une perte de motivation, d’énergie et par un besoin de consommer du sucre. Comment faire alors pour retrouver la pêche, sans ou avec très peu de lumière naturelle ?

manque-exposition-lumière

Il existe deux solutions efficaces : l’exposition à lumière diffusée par les lampes halogènes et la cure de luminothérapie. Dans les deux cas, il s’agira de s’exposer à une lumière artificielle possédant les mêmes caractéristiques (intensité et couleur) que la lumière naturelle.

Comment manger sain avec un petit budget ?

Ce n’est plus un secret pour personne ! Pour éviter les risques d’obésité, pour prévenir de nombreuses maladies et pour garder un mode de vie sain, il faut manger sainement. En effet, de nombreuses études et l’expérience ont montré que l’alimentation est le meilleur des traitements et doit passer avant les traitements médicamenteux et autres. Mais voilà, se nourrir de bons produits, de produits bios et sains est un luxe qui n’est pas donné à tous. Comment faire alors pour manger sain avec un petit budget ?

Déterminez votre type d’alimentation

Ce qui est sain pour une personne n’est pas forcément sain pour une autre. En ces sens, avant même de penser à acheter les produits, il faut déterminer le type d’alimentation et les aliments qui vous conviennent le mieux. Comment ? En calculant vos besoins énergétiques, en proscrivant les aliments auxquels vous êtes allergiques et en tenant compte de ce que vous aimez manger.

La règle pour le choix des aliments est simple : les aliments doivent contenir un minimum de nutriments, de vitamines et doivent fournir suffisamment d’énergie.

Faites des achats malins

manger sain et pas cherAvant d’acheter vos produits, jouez de la concurrence, partez à la recherche des bons plans. D’un magasin à un autre, les prix pour un même produit peuvent considérablement varier. Vous avez tout intérêt à comparer pour trouver la meilleure offre.

Pour certains produits, il est préférable de s’approvisionner auprès des supermarchés alors que pour d’autres, il est mieux d’acheter directement dans les marchés fermiers. Pensez donc à vous approvisionner à la source ou auprès des marchands locaux.

Faire des achats malins passe aussi par l’achat de produits en vrac et de produits de saison, qui en plus d’être bon marché, sont de première fraîcheur.

Mangez malin, mangez sain

Une fois que tous les produits sont à votre disposition, passez derrière les fourneaux ! En préparant vous-mêmes vos aliments, vos repas, vous ferez d’importantes économies. Contrairement à si vous achetiez des aliments ou des repas tout faits.

Autant que possible, évitez de manger à l’extérieur, autrement dit dans les restos et fast-food. Un Mac-Do ne sera jamais aussi diététique et aussi bon marché qu’un repas que vous aurez préalablement préparé et stocké dans votre Tupperware. Néanmoins, si par la force des choses vous ne pouvez faire autrement, choisissez le plat le moins sophistiqué, ne mangez que ce que vous êtes capable de finir et demandez à emporter le reste.

Les 3 placements financiers qui rapportent le plus actuellement

Les placements financiers sont tous plus ou moins rentables, mais ne se valent pas tous. En effet, certains rapportent plus et bien plus rapidement. Mais parmi les nombreux placements financiers qui existent, il n’est pas toujours facile de déterminer lesquels sont les plus intéressants. Pour vous aider dans cette opération délicate, découvrez dans cet article les 3 placements financiers qui rapportent le plus actuellement.

Les super livrets

Auparavant, les livrets classiques se présentaient aux clients des banques comme l’un des placements les plus profitables, du moins, jusqu’à l’apparition des super livrets.

Les super livrets reprennent le même principe que les livrets classiques à la seule différence que les taux d’intérêt des super livrets sont fixés par les banques elles-mêmes. Par conséquent, les clients peuvent jouer de la concurrence et trouver de bien meilleurs taux que ceux proposer pour les livrets classiques. Par ailleurs, en choisissant de placer leur argent dans les super livrets, les clients pourront bénéficier de taux promotionnels et d’une plus grande souplesse dans la gestion de l’épargne.les produits financiers PEA, CODEVI, LIVRET A,PEL, LDD,

Le plan d’épargne en actions (PEA)

Le plan d’épargne en actions ou PEA a toujours été l’un des placements financiers les plus rentables. Bien que le taux annuel du PEA dépende des actions eux-mêmes, il n’est pas rare que ce taux atteigne les 10% par an. Ce qui est loin d’être négligeable.

S’agissant d’un placement en bourse, le PEA présente un risque bien plus élevé par rapport aux autres placements. Mais ce risque le rend aussi bien plus intéressant. Par ailleurs, le PEA offre un important avantage fiscal : l’exonération d’impôt (affectant le capital et les dividendes). Pour bénéficier de cette exonération, il faudra toutefois ne faire aucun retrait durant les 5 premières années.

L’épargne salariale

Qu’il s’agisse de Plan d’Epargne Entreprise (PEE), de Plan d’Epargne Inter-entreprises (PEI), de Plan d’Epargne Retraite Collectif (PERCO) ou de Plan d’Epargne Retraite Collectif Inter-entreprises (PERCOI), l’épargne salariale reste un placement très lucratif. Il s’agit ici d’investir une partie de son salaire ou de son intéressement dans des titres ou des FCPE. La rentabilité de ce placement particulier va bien évidemment dépendre de la santé de l’entreprise.

L’investissement locatif, un très bon investissement ?

On ne le dira jamais assez : « investir dans la pierre est une très bonne idée » ! Une valeur du bien qui augmente au fil du temps, la possibilité de réduire les impôts ou de contribuer au développement d’une localité et même dans certains cas, la possibilité de venir en aide à des personnes en difficulté qui ont du mal à trouver un logement… Bref, les raisons pour investir dans l’immobilier sont très nombreuses. Parmi les différentes façons d’investir dans l’immobilier figure l’investissement locatif.

Qu’est-ce que l’investissement locatif ?

immobilier locatif investissementL’investissement locatif n’est ni plus ni moins qu’un dispositif qui permet d’investir dans un bien immobilier tout en payant moins d’impôts. Comment ? Tout simplement en mettant en location le bien immobilier en question. Ce qui est une opération désormais très répandue. Le seul souci est de savoir si l’investissement est réellement avantageux. La réponse est oui. Grâce à l’investissement locatif, les propriétaires peuvent bénéficier d’un très grand nombre d’avantages fiscaux dont principalement, une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 25 % de la valeur du bien investi (et durant toute la durée du bail). Ce qui n’est pas le cas pour l’achat d’un bien immobilier qui servira de résidence principale (ou même secondaire) où le régime fiscal n’est pas toujours très souple. Par ailleurs, ce type d’investissement offre un rendement très intéressant. Outre les revenus locatifs et la possibilité d’appliquer un loyer des plus concurrentiels (moins de 22 euros le mètre carré), les propriétaires peuvent bénéficier d’un abattement à raison de50 % du prix du logement ou encore de 30 % sur les recettes locatives brutes.

Est-ce intéressant ?

Toutefois, il ne faut pas se tromper. Bien qu’en théorie l’investissement locatif présente de nombreux avantages, dans la pratique, l’intérêt de cet investissement dépend de plusieurs conditions comme : le choix de la ville (sachant que le rendement annuel d’un investissement locatif varie considérablement d’une ville à une autre) ainsi que le régime fiscal (qui diffère selon que le bien soit meublé ou non).